Pour des raisons techniques diverses, les trois derniers numéros de Hot House ont été rédigés en l’espace de quelques semaines. Ce qui peut expliquer le caractère sommaire de nos derniers agendas (comble de malchance notre boule de cristal était justement en réparation), les quelques petites erreurs ou inversions, et le caractère pour le moins général et peu raccroché à l’actualité des éditos. Nous voilà remis à flot et à temps. Le monde a-t-il vraiment changé entretemps ? Hélas pas tellement. Si Didier Lockwood et quelques autres jazzmen nous ont quittés, Donald Hot Duck Trump-la-mort est toujours bien en place à la tête du pays qui a vu naître le jazz (shame, shame, shame) et il semblerait même, après des mois de touche-pipi solitaire pour savoir qui a la plus grosse bombe, qu’il envisage de rencontrer Kring Bam Tchoug machin chose pour mettre en place un petit numéro de duettiste sur l’air de « We are the champions ». Chez nous, même topo : certaines personnes qui auraient du depuis longtemps disparaître du paysage y sont toujours bel et bien enracinés – on est un Dieu vivant ou on ne l’est pas. Passons.

En ce qui nous concerne, les mois qui viennent de s’écouler figurent parmi les plus bourrés-blindés de ces dernières années : des séances de cours qui font le plein à Liège comme à Bruxelles, idem pour les cycles du Sauvenière et de l’Espace Toots, des concerts Jazz and More qui redressent fièrement le nez, et jusqu’à une soirée dansante qui fit se trémousser jusqu’à 300 personnes sur Horace Silver ou Otis Redding - Acid jazz pas mort ? Des semaines pleines comme la bourse de ces milliardaires qui, dit-on, n’ont jamais été aussi nombreux à paupériser et à saccager le reste de la planète. Des semaines pleines comme le programme du prochain Jazz à Liège, 28ème du nom (salut, Jean-Marie) et cinquième à porter le prénom de Mithra, fils d’Anahita.

A regarder l’affiche du festival 2018 chez votre opticien lors d’une visite de routine (pour autant que votre opticien soit amateur de jazz, ce qui reste à prouver), vous avez pu être surpris, vous festivaliers de la première heure, des noms les plus faciles à lire pour nos vieux yeux fatigués par les ordinateurs : des noms (Selah Sue, sold out en quelques semaines, ou Camille), qui ont certes un rapport au jazz mais un rapport assez léger, avouons-le. Ceci dit, si votre opticien était amateur de jazz au point d’avoir également dans son cabinet (on peut rêver) les affiches des festivals de Montreux ou du Northsea, vous verriez que depuis longtemps ces dinosaures pratiquent la même politique en matière de têtes d’affiche. Ce qui leur permet, parallèlement, de proposer une affiche jazz qui reste alléchante. Parce qu’à y regarder de plus près, bon sang, il y a de quoi faire et de quoi écouter dans cette affiche 2018, à commencer par trois des plus grands trompettistes du moment : Tom Harrell, Avishai Cohen et Ambrose Akinmusire. Et si le temps du Jazz pour tous en tant que tel a vécu, il serait absurde de ne pas reconnaître la diversité de cette programmation : de Mélanie de Biasio à Champian Fulton, de Marc Ribot à Nels Cline feat Julian Lage, de Sons of Kemet à Ruby Rushton, en passant par Tony Allen et les bluesmen de service sans oublier nos musiciens évidemment, Aka Moon, Phil Abraham, Urbex, Toine Thys etc. Et j’en passe évidemment – il y a plus de trente concerts à découvrir sur le site www.jazzaliege.be : tendez les yeux et les oreilles sur les extraits qui vous sont proposés et faites votre choix. Tous comptes faits, on n’en est pas si loin du Jazz pour Tous – et il y a même un bal swing ! Allez, on fera le point au bar (en tout cas si Donald et son nouveau pote n’ont pas péter la planète d’ici là). JPS

HotHouse 217
HotHouse 216
HotHouse 215
HotHouse 214
HotHouse 213
HotHouse 212
HotHouse 211
HotHouse 210
HotHouse 209
HotHouse 208
HotHouse 207
HotHouse 206
HotHouse 205
HotHouse 204
HotHouse 203
HotHouse 202
HotHouse 201
HotHouse 200
HotHouse 199
HotHouse 198
HotHouse 197
HotHouse 196
HotHouse 195
HotHouse 194
HotHouse 193
HotHouse 192
HotHouse 191
HotHouse 190
HotHouse 189
HotHouse 188
HotHouse 187
HotHouse 186
HotHouse 185
HotHouse 184
HotHouse 183
HotHouse 182
HotHouse 181
HotHouse 180
HotHouse 179
HotHouse 178
HotHouse 177
HotHouse 175
HotHouse 174
HotHouse 173
HotHouse 172
HotHouse 171
HotHouse 170
HotHouse 169
HotHouse 168
HotHouse 167
HotHouse 166
HotHouse 165
HotHouse 163
HotHouse 162
HotHouse 161
HotHouse 160
HotHouse 159
HotHouse 158