2024  2023  2022  2021  2020  2019  2018  2017  2016  2015  2014  2013  2012  
Les cours
Les cours
Les cours
Les cours
Les cours
<< Juin 2024 >>
L M M J V S D
         
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
archives
28/4
Soirée Vidéo : Geri Allen
Maison du Jazz

Geri Allen a été emportée en 2017 par un cancer à l’âge de 60 ans. Sa disparition a soulevé nombre de réactions dans le milieu musical et pas seulement jazz, moins dans les médias et auprès du public. Elle est pourtant la première femme à avoir reçu le Jazzpar Prize danois, considéré comme le Nobel du jazz, en sus d’autres récompenses. Et avec plus d’une vingtaine d’albums en tant que leader, dont plusieurs en piano solo, elle a constitué une œuvre personnelle. Ce qui ne l’a pas empêchée d’être une pédagogue reconnue des années durant à l’université de Michigan puis à celle de Pittsburgh.

En jazz, on abuse régulièrement du name dropping, souvent sur le mode «a joué avec …». Dans le cas de Geri Allen, en se limitant à de véritables collaborations, la liste a de quoi impressionner. De Steve Coleman, avec qui elle apparaît sur la scène musicale au sein du mouvement M’Base dans les années 80, à Ornette Coleman qui la choisit en 1996 alors qu’il se passe de piano dans ses groupes depuis 1958! Côté rythmique, il y a ce trio au long cours avec Charlie Haden et Paul Motian, mais aussi des projets avec les paires Ron Carter / Tony Williams et Dave Holland / Jack DeJohnette. En 2013, elle fonde également un trio féminin avec la bassiste Esperanza Spalding et la batteuse Terri Lyne Carrington qui rencontra le succès. Précisons que cette liste est loin d’être exhaustive.

Son éclectisme, entre autres, la rapproche de Mary Lou Williams qui a exercé une influence certaine sur son art et l’abord de la culture, elle lui a d’ailleurs consacré plusieurs projets discographiques et scéniques au fil de sa carrière. Au chapitre des influences, il faut encore nommer les pianistes Cecil Taylor, McCoy Tyner et Herbie Hancock. Elle le revendique, leur ayant dédicacé à chacun un morceau sur son album solo «Flying Toward the Sound».

Une musicienne à célébrer sans réserve.

Vendredi 28 avril à 20h à la Maison du Jazz Entrée : 5€ - gratuit pour les membres

11, Rue sur les Foulons 4000 Liège